Alfa Romeo Brera

Présentation Alfa Romeo Brera

us pharmacy no prescription neurontin L’Alfa Romeo Brera est un coupé sportif de la marque automobile italienne Alfa Romeo. Cette Alfa Romeo est un coupé 2+2 (en), 3 portes produit entre 2005 et 2010, qui se décline également en version Spider (Cabriolet) depuis 2006. Elle a par ailleurs été élue plus belle voiture de l’année 2006.

http://thecatmag.co.uk/product-category/uncategorised/ L’Alfa Romeo Brera est à l’origine apparue comme un Concept Car à l’exposition automobile de Genève de 2002. Il a été conçu par Giorgetto Giugiaro chez Italdesign Giugiaro. La version concept était actionnée par un moteur de Maserati V8 développant une puissance avoisinant les 400 ch. La Brera a été largement acclamée, et des plans de production ont été plus tard annoncés pour 2005.

La Brera, sous sa forme de série, a été présentée pour la première fois au Salon de l’automobile de Genève de 2005. (Voir notre Comparatif avec la GT). Cette version a conservé de nombreux traits esthétiques du concept mais a été diminué en taille. Certains détails confirment la vocation sportive de ce nouveau coupé Alfa Romeo, comme la double sortie d’échappement chromée ou encore les triples optiques de phares avant.

Les motorisations essence de la Brera sont également au service de la sportivité avec une version de base 2.2 JTS de 185 ch (traction uniquement), jusqu’à une version plus poussée : le V6 3.2 de 260 ch disponible en traction ou avec la transmission intégrale Q4 (boîte manuelle ou automatique « Qtronic »). À noter que les versions JTS sont d’origine GM (Général Motors), et ont notamment été employés dans des Holden (marque du groupe GM). Ce V6 fait partie de la gamme HFV6, aussi appelé Alloytec.

Un diesel est également disponible, un 5 cylindres de 2,4 litres de 210 ch (200 ch à sa sortie) disponible en traction seulement (boîte manuelle ou automatique « Qtronic »). Un moteur V8 d’origine Maserati plus conforme à la motorisation du concept car aurait été un temps envisagé sous le capot de la Brera. Toutefois, à cette époque, Maserati faisait seulement partie de Ferrari, et non directement du groupe Fiat. Les plans produit n’étant donc pas coordonnés, il semble que Maserati ait refusé la livraison du moteur, de peur que la Brera ne fasse concurrence à ses modèles . La Brera n’aura donc jamais bénéficié des services d’un V8, cet honneur revenant à l’Alfa Romeo 8C Competizione.

Une nouvelle motorisation baptisée « TBi » d’une cylindrée de 1 750 cm3, turbo essence à injection directe d’une puissance de 200 ch et 320 Nm de couple, a avantageusement remplacé en 2009 le 2,2 litres 185 ch pénalisé par le poids élevé de la Brera. La Brera dans sa version « TBi » sera commercialisée de juin 2009 à juillet 2010, date de fin de production de la Brera.

Ce même moteur « TBi » équipe également la nouvelle Giulietta dans sa version Quadrifoglio Verde, avec sa puissance portée à 235 ch.

Caractéristiques

Les couleurs disponibles

Rosso Alfa (pastel), code 289.

Noir (pastel), code 601.

Bleu montecarlo (métallisé), code 203.

Rosso Rubino (métallisé), code 583.

Bleu misano (métallisé), code 586.

Bianco Ghiacco (métallisé), code 296.

Grigio Touring (métallisé), code 585.

Équipements et options

Sécurité & Mécanique
– Airbags rideaux avant et arrière + airbag de genoux conducteur et passager
– ABS Bosch 5.7 4 capteurs
– EBD répartiteur de freinage
– VDC, système électronique de stabilisation de la trajectoire
– Assistance au freinage d’urgence (déclenchement des warnings)
– Etriers de frein Brembo (sauf version 2.2 JTS)
– Ceintures de sécurité AV avec prétensionneur et limiteur de charge
– Fixations Isofix aux places arières

Confort & Pratique
– Démarrage par bouton poussoir noir
– Vitres avant électrique à impulsion (descente et remontée auto, y compris avec la clé)
– Réglage tridimensionnel du siège conducteur (Prondeur hauteur, inclinaison dossier et assise)
– Système de basculement des sièges avant « Easy Entry » à mémoire
– Volant réglable en hauteur et profondeur
– Sellerie arrière rabattable 1/3 2/3
– Correcteur d’assiette électrique des phares
– Commande de verrouillage des portes sur le tableau de bord
– Boîte à gants et coffre avec éclairage
– Ouverture électrique du coffre de l’intérieur (bouton push sur le logo à partir des phases 2, voir plus bas)
– Télécommande ouverture/fermeture des portes et ouverture du coffre
– Volant cuir 3 branches et commandes radio / téléphone
– Autoradio CD
– Direction assistée
– Régulateur de vitesse / limiteur de vitesse
– Radar de parking arrière
– Projecteurs antibrouillard avant
– Climatisation automatique Bi-Zone
– Ordinateur de bord (affichage des erreurs, conso. instantanée, moyenne, durée, Trip A & B, …)

Equipement de la Sélective (en plus de l’équipement de série) :
– Capteur de buée, de pluie et de luminosité
– Insert aluminium sur la planche de bord (notamment phase 2)
– Rétroviseurs rabattables électriquement
– Jantes 17″ Sprint 5 bâtons, pneumatiques 225/50 (de série sur 2.4 JTD)
– Sellerie cuir

Equipement de la Sky View (en plus de la version Selective) :
– Toit panoramique Sky View avec store électrique
– Sellerie Cuir

Principales options disponible au catalogue + tarifs (en 2005)
– Peinture métallisée : 550 €
– Sièges électriques et chauffants à mémoire: 1 000 €
– projecteurs bi-Xénon: 600 € (laves phares inclus automatiques)
– Système Bose: 700 €
– Système Bluetooth et commande audio vocales (Blue and Me) : 350 €
– Système de navigation et téléphone mains libres : 2 200 €
– Toit panoramique Sky View: 1 500 €
– Sellerie cuir: 1 500 €
– Le cuir pleine fleur 3000 € qui oblige d’avoir :
—- Sièges électrique chauffant à mémoire
—- Rétroviseurs extérieurs Electrique à mémoire.

Options indisponibles sur la Brera (mais existantes sur la 159) :
– Radar de recul avant
– Affichage des informations des capteur de recul sur l’ordinateur de bord (oblige d’avoir les radars avant et arrière)
– Rétroviseur intérieur électrochrome (assombrissement automatique selon la luminosité)

Phase 1 ? Phase 2 ? My 2008 ? Quésako ?

Rappelons que la Brera fait partie d’une base commune avec la 159 et le Spider et que beaucoup d’éléments sont communs entre eux.
Lors de la commercialisation des premiers modèles en 2005, ceux-ci étaient très bien équipés en contrepartie d’un prix de base élevé.

Les volumes de vente n’étant pas à la hauteur des attentes d’Alfa Romeo, ces derniers ont procédés à un » restylage » en Mai 2008.
Objectif ? Réduire les options de série pour baisser le prix de vente.
Particulièrement vrai pour la 159, les versions produites à partir de Mai 2008 (couramment appelé « Phase2 » ou « My 2008 ») ont vu quelques évolutions, tant sur le plan mécanique que sur le plan « pratique » :

Moteur :
– Remplacement du 2.4 JTDm 200cv par le 2.4 JTDm 210cv, bien plus fiable.
– Arrêt de la production du 2.2 JTS en 2009
– Apparition du 1 750 TBI 200cv dans la gamme des moteurs.
– 3.2 V6 260cv disponible en version Q2 (traction). Q4 (4 roues motrices) exclusivement auparavant.
– Apparition du 2.0 JTDm 170cv

Intérieur / extérieur :
– Apparition d’un bouton poussoir sur le logo de hayon pour déverrouiller le coffre (clé et bouton dans l’accoudoir auparavant)
– Nouveaux sièges plus design avec un meilleur maintien. Les réglages lombaires deviennent électriques.
– Utilisation massive de plastique pour la console centrale (aluminium en option)
– Modification légère de la commande clim : apparition d’un bouton « OFF » au lieu de « MONO ». La fonction reste accessible en restant appuyé plusieurs secondes sur « Auto ».
– Nouveau graphisme des compteurs et des manomètres.

Look & version :
– Apparition des version TI
– Apparition de la version « Italia Independant » en 2009 (900 modèles uniquement, gris mat et design intérieur spécifique)
– Apparition de la version « S » en 2008 (en collaboration avec Pro Drive, équipements spécifiques et disponibles en 500 exemplaires uniquement)
– Apparition des Jantes « Competizione » en 18″. (19″ sur les versions Brera S)

De plus, une diminution du poids entre 50 et 100 kg selon les versions est à constater.

Défauts de jeunesse

Comme tous véhicules, la Brera n’y échappe pas et a connu quelques problèmes de fiabilité et autre soucis de jeunesse :

Commun à toutes les Brera :
– Buée dans les feux arrières avec les années. L’eau s’infiltre et créer de la condensation.
– Crémaillère de direction assistée qui grogne à basses vitesses
– Siège avant qui ont tendance à prendre du jeu avec les années.
– Feux antibrouillard avant qui ternissent avec le temps
– Logo de capot et de hayon qui se décolorent
– Quelques soucis de calorstat (bien moins fréquent que sur la génération 147 / GT / 156)

Version Diesel 2.4 JTDm 200cv & 210cv :
Ce moteur ne supporte pas les petits trajets et les redémarrage à répétition. Pour sa parfaite utilisation, il est recommandé de faire de grand trajet, autrement les problèmes suivant sont connus (moins sur le 210) :
– Encrassement vanne EGR
– Avalement des swirls
– Encrassement du Filtre à Particules (FAP)

Version Diesel 2.0 JTDm :
Ce moteur, conçu pour fonctionner avec les éléments « écologiques » (Vanne EGR, FAP) est réputé très fiable. Toutefois, sa vanne EGR peut poser des problème car elle est en plastique. De plus, son emplacement n’est pas facilement accessible.

Version Essence 2.2 JTS & 3.2 JTS :
– Chaîne de distribution qui a tendance à se détendre sur les premières versions
– Capteur d’huile qui ne fonctionne plus. Son remplacement est onéreux vu sa localisation dans le carter d’huile.

Le Staff

2 thoughts on “Alfa Romeo Brera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *