Alfa Romeo Giulietta 116

Présentation Alfa Romeo Giulietta 116

Alfa Romeo Giulietta 116

L’Alfa Romeo Giulietta est une automobile produite entre 1977 et 1985 dans les usines Alfa Romeo d’Arese au nord de Milan et qui reprend le nom de la mythique Alfa Romeo Giulietta des années 1950.

La Nuova Giulietta devait remplacer une des automobiles les plus présentes dans le cœur des italiens et des alfistes en particulier, l’Alfa Giulia, en utilisant une mécanique préexistante, celle de l’Alfetta), en devant à tout prix éviter de venir se superposer avec d’autres modèles présents au catalogue.

C’est avec un cahier des charges difficile que naît la nouvelle berline à 3 volumes avec une ligne très caractéristique et personnelle, avec un avant très plongeant et un arrière haut et très court.

La plate-forme et la mécanique sont les mêmes de celles de l’Alfetta. Pour éviter que les deux modèles ne se concurrencent trop, alors qu’ils disposent du même empattement de 251 cm, le constructeur de Arese décida de donner à la Giulietta une allure plus sportive, et laisse le rôle de berline de classe à l’Alfetta.

Les documents scannés ci-dessous proviennent de brochures Alfa Romeo d’époque.

Alfa Romeo Giulietta 116 : les motorisations

Et oui, cette superbe Giulietta est donc équipée du non moins célèbre Bialbero, de l’illustre Giuseppe Busso !

Le moteur Twin-Cam Alfa Romeo, souvent dénommé simplement « bialbero », est un moteur thermique automobile à combustion interne, essence quatre temps, avec 4 cylindres en ligne et 8 soupapes en tête avec arbres à cames en tête, à distribution par deux chaînes de type duplex, à bloc en aluminium avec chemises amovibles en fonte et culasse hémisphérique en aluminium, les soupapes d’admission et d’échappement incliné à 80 degrés, refroidi par eau, doté d’un vilebrequin 5 paliers, conçu et fabriqué par le constructeur automobile italien Alfa Romeo de 1950 à 1994. Wikipedia.

Alfa Romeo Giulietta 116

Alfa Romeo Giulietta 116 : les équipements

Pour l’époque, force est de constater que cette berline était plutôt bien équipée !
Vitres électriques, lave-phares, plusieurs allume-cigares… Même la climatisation était possible !

A côté de cela, certains équipements de série feraient sourire aujourd’hui : warning, éclairage de coffre, enrouleur de ceinture…

Alfa Romeo Giulietta 116
Instrumentation de bord
Instrumentation de bord
Antibrouillards
Antibrouillards
Jantes alu ou tôle
Jantes alu ou tôle

Alfa Romeo Giulietta 116 : les coloris

Alfa Romeo Giulietta 116

Le coloris d’une voiture est un choix personnel ! Certains préfèrent le rouge sportif alfa, d’autre le côté sport-chic d’un bleu profond.

Toujours est-il qu’à l’époque, Alfa Romeo proposait pas moins de 8 coloris pour cette Giulietta 116 ! (Découvrir l’exemplaire Rosso de Pierre).

Curieusement, pas de coloris noir pour l’époque.

Rouge Alfa
Rouge Alfa
Gris clair métalisé
Gris clair métalisé
Blanc capodimonte
Blanc capodimonte
Brun métalisé
Brun métalisé
Bleu posillipo
Bleu posillipo
Opale métalisé
Opale métalisé

Alfa Romeo Giulietta 116 : les différentes séries

Giulietta 1ère Série
Giulietta 1ère Série

1977 – 1981

La première version de cette berline. En 1981, on retrouve 4 moteurs au catalogue : 1.3, 1.6, 1.8, 2.0

Giulietta 2ème Série
Giulietta 2ème Série

1981 – 1983

Restylage extérieur (pare choc, calandre, rétro) et intérieur (tableau de bord). Côté moteur, on voit arriver les boites longues ainsi que le Diesel.

Giulietta 3ème Série
Giulietta 3ème Série

1983 – 1985

Restylage extérieur (pare choc, calandre). Côté moteur, on garde les 1.6, 1.8 et 2.0 ainsi que le Diesel.

Giulietta 116

Giulietta 2L ; Puissance et sécurité maximum

L’adhérence au sol des roues motrices est accrue car le groupe embrayage-changement de vitesses différentiel se trouve dans la partie arrière de la voiture.

La répartition parfaite des poids (50% à l’avant et 50% à l’arrière) permet un comportement idéal dans les virages, une stabilité et une tenue de route remarquables, quelle que soit la charge à bord.

D’un côté, la diminution de la charge à l’avant améliore les capacités de manœuvre en ville, et de l’autre, l’augmentation de poids sur l’axe arrière équilibre la voiture par rapport au sol quel que soit l’état de la route. Le Pont de Dion maintient les roues toujours perpendiculaires au sol. La suspension permet en outre de réduire les masses non suspendues et d’obtenir une adhérence parfaite en minimisant les effets des moindres aspérités de la route.

Le Pont de Dion est commandé par un parallélogramme de Watt grâce auquel les oscillations pont-coque sont toujours maintenues sur un même plan rigoureusement vertical.

La Giulietta 2L possède 4 freins à disque, à double circuit servo-assisté avec récupération automatique de l’usure et modulateur de pression.

Les disques sont d’une surface importante : le freinage est ainsi plus rapide, plus souple et plus sûr.

Les prestations élevées du couple confirment les qualités exceptionnelles de la voiture ; souplesse dans le trafic urbain, plein rendement dans les parcours mixtes, accélération parfaite, excellentes reprises dans les virages et les dépassements.

La Giulietta 2L est dotée de deux carburateurs double corps, assurant à chaque cylindre une alimentation optimale de carburant.

Le moteur de la Giulietta 2L est doté d’un allumage électronique Breakerless, et d’un correcteur d’avance pneumatique à dépression, nouveau dans le domaine des carburateurs multiples : l’étincelle se déclenche à l’instant le plus adapté d’où une meilleure combustion du mélange.

Giulietta 116

La consommation est ainsi réduite. Le filtre à air avec soupape thermostatique facilité la conduite quelle que soit la température extérieure.

Tous les relais et fusibles sont centralisés dans une seule boite située dans l’habitacle.

Le filtre à huile, placé dans le circuit principal de lubrification se rechange totalement pour faciliter les opérations d’entretien. Le réglage du jeu des freins est automatique.

Le Staff

2 thoughts on “Alfa Romeo Giulietta 116

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *