Pierre vous présente son Alfa Roméo Spider 916 2.0 Twin Spark

Présentez votre Alfa Romeo !

Vous souhaitez présenter votre modèle favori ? Téléchargez le document de présentation, complétez-le et envoyez-le nous par email. Nous publierons avec plaisir votre présentation !

Pierre vous présente son Alfa Romeo GTV Spider 916, moteur essence 2.0 Twin Spark

Je vous présente mon Alfa Romeo GTV spider 916, motorisation 2.0 TS, phase 2 !

Ce modèle est de janvier 1999, c’est donc un phase 2. Coloris gris moyen, avec quelques reflets pailletés au soleil. Chez Alfa, il s’agit du gris métallisé Eclipse, code 659.

Côté option, on fait simple : aucune ! L’équipement de base est bien fourni pour un modèle de ces années : climatisation, ABS, lève vitre électrique, phares antibrouillards, 3ème feu stop…

J’ai volontairement choisi ces 2 équipements : capote manuelle et sièges tissu. J’y reviendrai plus tard.

A titre d’information, parmi les options disponibles à l’achat, il y avait : alarme, capote électrique, sièges chauffants et électriques, sellerie cuir.

Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916

Motorisation Twin Spark 2.0 L

Le Twin Spark est un 16 soupapes 4 cylindres avec double allumage et variateur de phase. Il est muni d’une gestion électronique intégrée de l’injection et de l’allumage, avec deux bougies par cylindre.

Côté puissance, on retrouve 155cv et un couple de 19,1 mkg à 3500 tr/m. C’est une traction avant, avec une boite 5 vitesses. La puissance max donnée est de 211 km/h, avec un 0-100 à 8,4 secondes. Autant dire que ce n’est pas un foudre de guère, mais c’est largement suffisant pour les balades à vive allure.

Et comme en décapotable, les sensations liées au vent et au bruit sont décuplées, nul besoin de rouler à 250 km/h…

Pour avoir eu un moteur JTS (sur mon Alfa GT), je peux comparer les deux moteurs. Car en effet, le JTS équipera les GTV et GTV Spider en phrase 3.

Sur le JTS, j’étais presque frustré par la linéarité du moteur. Puissant certes, mais la courbe d’accélération était, à mon goût, trop progressive.

Sur le TS, je retrouve plus ce « coup de pied » lorsque l’on enfonce la pédale d’accélération. La sonorité également est plus flatteuse. J’ai eu l’occasion de conduire des spider avec le JTS, ça reste très agréable mais j’ai finalement une préférence pour le TS !

Côté consommation, je dirai un bon 8L en mixte. Le réservoir faisant 70L, je trouve que c’est suffisant.

 

A noter : ce moteur est réputé gros consommateur d’huile, j’ai donc, comme tout bon alfiste mon bidon d’huile dans le coffre. Que nenni ! Sur 5000 km déjà parcourus, je n’ai du remettre que 1/2L.

Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916

Remise en état :

Lors de son achat, ce spider n’était pas en très bon état, il a donc reçu une cure de jouvence :

  • Remplacement kit de distribution + courroie d’accessoire
  • Vidange moteur
  • Remplacement de tous les filtres
  • Remplacement de la boite à air
  • Remplacement échappement intermédiaire
  • Remplacement soufflets de cardan
  • Remplacement rotule de direction
  • Remplacement protection d’amortisseur
  • Remplacement capteur ABS
  • Remplacement Calorstat
  • Remplacement Radiateur de refroidissement
  • Remplacement roulement de roue
  • Remplacement câble d’accélérateur
  • Remplacement balais d’essuie-glace
  • Remplacement de la batterie
  • Remplacement de divers faisceaux électriques
  • Remplacement de fusibles
  • Remplacement des logos de centres de roues
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916

Confort & habitabilité Alfa GTV Spider

Soyons clair, un spider, d’autant plus en 2 places, n’est pas fait pour transporter 4 valises ! En revanche, partir à 2 le temps d’un weekend, avec la bagagerie nécessaire, aucun problème !

J’ai enlevé la roue de secours du coffre pour gagner en place (et mis un compresseur au cas où).
Volume coffre sans roue : 147 dm3 (110 avec la roue).
Il y a par ailleurs de la place de rangement derrière les sièges. De quoi poser un ou deux sacs de voyage.

Concernant le confort, ça reste raide car la caisse est basse et le châssis se « tord » si on le malmène un peu. Cela est inévitable à cause de l’absence de toit rigide. Certains compensent cet effet avec une barre anti-rapprochement dans le compartiment moteur.

Mais pour avoir déjà fait un WE de plus de 1500 km, ça reste convenable. La position de conduite est parfaite, je ne ressens pas de fourmillements dans les jambes, et je trouve les fauteuils bien rembourrés.

NB : je mesure 1m80, et je pense que c’est la taille limite.
Capote ouverte, ma tête reste protégée par le pare-brise.
Capote fermée, ma tête ne frôle pas le « toit », mais il n’aurait pas fallu que je mesure 5cm de plus !

Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916
Alfa Romeo Spider 916

Technologie à bord

Le modèle commence à dater, 21 ans cette année (2020), et comme sur les Alfa de cette époque, la priorité était portée sur la motorisation et la sensation de conduite plutôt que sur un équipement dernier cri.

Je passe donc rapidement car la technologie à bord est quasi inexistante. L’ancien propriétaire avait quand même remplacé le poste radio par un plus moderne permettant une connexion Bluetooth pour la musique et le téléphone. Bien pratique même si pas des plus esthétiques.

Je reviens ensuite sur la capote manuelle et les fauteuils en tissu.

Capote manuelle

Capote manuelle

Un ami m’a conseillé d’emblée cette version d’équipement. En effet, tous les propriétaires de spider Alfa en capote électrique (surtout Brera Spider ?) ont déjà rencontré des soucis de fonctionnement. Alors certes, la manipulation est un peu plus longue, mais avec la pratique, disons qu’en 30 secondes, on a déplié / plié la capote. Donc ça reste convenable. A noter que j’ai une légère fuite par grosse pluie, il faut que je change 2 joints.

Sellerie tissu

Sellerie tissu

Côté sellerie : je gare souvent mon spider sans recapoter. Au soleil, avec une sellerie cuir, la chaleur rend presque inconfortable l’assise, surtout si vous êtes en short / jupe. Et je ne me voyais pas mettre un drap de protection à chaque arrêt. Voilà pourquoi j’ai préféré partir sur une sellerie tissu. C’est surement moins joli, moins vintage, mais par contre c’est bien plus pratique !

Dernier point : le volant. Doté d’un volant cuir, ce Spider méritait un véritable volant en bois pour parfaire son côté presque vintage.

Et voilà comment trouver un volant de 166, et le rénover complètement ; bois et cuir et il en avait grand besoin…

Le résultat est à la hauteur de mes attentes. J’adore !

Alfa Romeo Spider 916
Eclats de vernis et cuir rappé
Alfa Romeo Spider 916
Mise à nu du bois
Alfa Romeo Spider 916
11 couches de vernis. Cuir traité, coloré
Alfa Romeo Spider 916
Rendu final !

Plaisir de conduite

En trois mots : C’EST LE PIED !
Je suis également motard et retrouver cette sensation de liberté / vent / vue dégagée, c’est vraiment très agréable.

On ressent plus l’environnement, et on a une sensation décuplée sur la vitesse, la sonorité du moteur.
Par contre, j’ai du vite prendre le réflexe de toujours sortir avec une casquette, et de la crème solaire à portée ! Ainsi qu’une bouteille d’eau, car on se déshydrate assez vite je trouve.

Pour avoir eu plusieurs Alfa, je dois avouer qu’avec du recul, c’est certainement ce Spider 916 qui me procure le plus de plaisir à la conduite !

Je comprends parfaitement ceux qui me disent qu’une fois que l’on goûte aux décapotables, on ne revient plus en arrière !

On est pas bien ?

Conclusion

Finalement, je suis ravi d’avoir fait ce choix (en balance avec un 306 cab’ pour ses 4 vraies places).
Je suis pleinement satisfait de la motorisation TS, la puissance délivrée est amplement suffisante pour mon utilisation. Alors oui il y a toujours des petits soucis à régler, mais rien qui n’ai jamais immobilisé mon véhicule sur les 5000 km que j’ai parcourus à ce jour.

J’ai hâte de pouvoir refaire des rassemblements Alfa Romeo pour rouler avec les copains du club Passion-Alfa !

3 points que j’aime le plus :

  • Rouler décapoté
  • Sonorité du Twin Spark
  • Sa ligne indémodable

3 points que j’aime moins :

  • Châssis qui se tord en conduite sportive
  • Capote pas totalement étanche
  • Visibilité lunette arrière (plastique terne)
Alfa Romeo Spider 916

Le Staff